Lardy Immobilier, votre agence immobilière en Essonne.

Acheter

Louer

Viager

Référence

Astuce : Pour recommencer, cliquez sur le bouton ci-dessus, puis cliquez sur la carte pour dessiner votre secteur personnalisé.

Maison à vendre : tout commence avec l’annonce immobilière

Publié le

L’annonce immobilière déposée dans une agence ou sur un site immobilière engage le propriétaire du bien immobilier dans son processus de vente. La maison à vendre devra faire l’objet d’une estimation immobilière bien précise afin d’être vendue au juste prix.

L’annonce immobilière d’une maison à vendre doit être vue comme une offre engageant le propriétaire du bien à vendre selon des conditions bien spécifiques. La maison à vendre sera considérée comme achetée dès lors qu’il y aura rencontre des deux volontés.

Maison à vendre : une offre d’achat au prix de l’annonce

Lorsque, pour une maison à vendre, une offre d’achat est faite au prix de l’annonce, le vendeur est tenu d’accepter cette première proposition. Si le vendeur refuse cette proposition, le potentiel acquéreur pourra engager des poursuites judiciaires.

Voilà pourquoi il est essentiel de bien estimer la valeur de sa maison a vendre au départ. La maison devra être mise en vente à un prix juste. Vous éviterez ainsi de vous retrouver dans une situation embarrassante où le prix du bien est trop bas.

Attention : une maison à vendre surestimée ne recevra que très peu d’offres à l’inverse. Le vendeur pourra alors être amené à baisser sa première offre. Une démarche pouvant être rédhibitoire pour les futurs acquéreurs.

Maison à vendre : le cas d’une offre faite en deçà du prix de l’annonce

A savoir : une offre faite en dessous du prix fixé dans l’annonce d’une maison à vendre est considérée comme une contreproposition.

Le vendeur aura alors tout le loisir de refuser la proposition faite car il ne s’est pas engagé sur le prix proposé par l’intéressé.

Toute offre faite en dessous du prix fixé dans l’annonce immobilière pourra être refusée ou réfléchie en fonction du mode de financement.

Offre d’achat : quelle forme peut-elle prendre ?

L’offre d’achat n’est soumise à aucune obligation de forme : elle pourra se faire par oral ou par écrit. Toutefois, par souci d’avoir une trace écrite, mieux vaut faire une proposition écrite. Le futur acquéreur devra y mentionner différentes choses dont son identité, l’adresse de la maison et ses caractéristiques. Sans oublier le prix demandé dans l’annonce et le prix proposé. Enfin, la proposition devra être datée et signée.

Une fois la proposition acceptée par le possesseur de la maison à vendre, un compromis de vente sera signé. Le futur acquéreur bénéficiera alors d’un délai de 7 jours s’il souhaite se rétracter.

 

Source : Logic-immo.com

Lardy Immobilier